Des conseils pour améliorer la qualité de l’air de votre maison

Les gens considèrent souvent leurs maisons comme des havres de sécurité où ils sont à l’abri des éléments nocifs du monde extérieur. Avec des niveaux croissants de vapeurs de gaz et d’autres polluants industriels présents dans l’air, il est communément admis que l’air dans les maisons des gens est plus propre qu’à l’extérieur. Bien qu’une maison bien isolée nous garde au chaud en hiver et qu’une maison bien ventilée nous aide à rester au frais pendant les mois les plus chauds, cela ne correspond pas à une bonne qualité de l’air.

Les maisons modernes sont généralement bien mieux isolées que les maisons plus anciennes. Cela rend la maison plus efficace et à température contrôlée, mais il piège également les polluants et les allergènes, ce qui peut nuire à la qualité de l’air. Les niveaux de concentration de certains polluants peuvent être jusqu’à cinq fois plus élevés à l’intérieur qu’à l’extérieur, ce qui fait d’un filtre anti-allergies un incontournable dans une maison.

Maintenir une maison propre

Le maintien d’une maison propre est essentiel pour améliorer la qualité de l’air de l’espace à long terme. Quelles que soient les autres mesures que vous prenez pour créer un environnement plus sain, si vous ne gardez pas votre maison propre, de la poussière, des polluants et des allergènes se développeront, ce qui réduira la qualité de l’air. Assurez-vous que le nettoyage fait partie de votre routine.

Les principaux domaines d’intervention devraient être de réduire l’accumulation de poussière, de moisissure et de squames animales. Il est important d’inclure des zones difficiles d’accès telles que sous les canapés et les lits et derrière les armoires. Sinon, l’accumulation s’accumule et affecte la qualité de l’air.

Retirer les éléments qui polluent l’air

Un bon point de départ pour améliorer la qualité de l’air est d’éliminer les sources qui polluent l’air ou produisent des émissions nocives. Certains systèmes d’isolation contiennent des matériaux comme l’amiante, qui doivent être éliminés immédiatement, car il contient des propriétés cancérigènes. Les autres sources courantes de pollution comprennent le tabac, le charbon, les peintures et les pesticides. Bien que ces articles soient importants, ils doivent être entreposés à l’extérieur dans un environnement dissimulé.

Voici d’autres astuces à tenir compte :

Les poêles à gaz et les cheminées doivent être contrôlés avec soin pour réduire les émissions. Ces appareils peuvent généralement être ajustés pour diminuer la libération de matières nocives. Bien que la ventilation puisse être une bonne solution pour réduire les effets de ces polluants, le contrôle à la source peut être plus rentable.

Avoir une ventilation adéquate de la cuisine et de la salle de bain

La ventilation favorise la circulation de l’air et permet de libérer l’air vicié, les allergènes et les polluants. Deux zones qui nécessitent des systèmes de ventilation dédiés sont la salle de bain et la cuisine.

Pendant la cuisson, une abondance de vapeur et d’air chaud est générée. S’il n’est pas correctement ventilé, de la moisissure peut commencer à se former sur le plafond et d’autres appareils, ce qui peut nuire à votre santé.

La vapeur d’une douche ou d’un bain peut également créer de la moisissure et de la moisissure qui peuvent entraîner une irritation de la gorge, des maladies respiratoires et une foule d’autres inconforts. Bien que la ventilation naturelle par les fenêtres puisse être efficace, elle peut ne pas convenir à tous les climats.

Sandra L.

Titulaire d'un BTS "Design d'espace ou Agencement de l'environnement architectural" (oui c'est un peu long), j'ai commencé par la petite porte de la déco. Maintenant c'est plus de 500 clients qui m'ont fait confiance dans leurs projets de décoration, d'aménagement en intérieur comme un extérieur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *